Déterritorialisation

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Fédération de Recherche Espaces, Frontières, Métissages (EFM)

Archives

    • Journée d'étude IIIMulticulturalité et plurilinguisme

      Les manifestations scientifiques Multiculturalité et plurilinguisme (2017) prennent place dans les recherches de l’axe 2 « Les frontières en question(s) » de la Fédération Espaces, Frontières, Métissages...

      Lire la suite

    • Journée d'étude "Multiculturalité et plurilinguisme"Appel à projet

      Cette manifestation scientifique prend place dans les recherches de l’axe 2 « Les frontières en question(s) » de la Fédération Espaces, Frontières, Métissages, et elle s’inscrit plus spécifiquement dans...

      Lire la suite

    • Les frontières de la santé dans le Médoc en Aquitaine: l'anthropologue et le terrainConférence de Mme KOTOBI Salle 10 UFR LLSHS - 14h-16h

      Mme Laurence-Donia Kotobi est MCF-HDR, du laboratoire  PASSAGES, Université de Bordeaux, Faculté d'anthropologie. Sa conférence portera sur les questions d'inégalités d'accès aux soins qui  croisent celles...

      Lire la suite

    • Terrains de recherche territorialisés, déterritorialisésJournée d'étude II

      9h30-17h30 / Salle du Conseil de l’UFR LLSHS
      S’inscrivant dans l’une des thématiques du projet scientifique de la Fédération de recherche « Espaces, frontières métissages » consacré au thème « territorialisation...

      Lire la suite

    • Terrains de recherche territorialisés, déterritorialisésJournée d'étude I

      Journée d'étude : "Terrains de recherche territorialisés, déterritorialisés :pratiques et représentations"
      Coordination scientifique : Isabelle CHOL, Professeur à l'UPPA (CRPHLL) et Abel KOUVOUAMA, Professeur...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Programme Déterritorialisation

Le programme « Déterritorialisation » a pour objectif de démontrer que le terme de déterritorialisation, loin d'être un simple effet de mode, renvoie à un concept opératoire, ou plutôt à une démarche préservant d'un morcellement territorial qui fait les beaux jours des exacerbations identitaires exclusives et excluantes. Il s’agit alors d'observer dans quelle mesure ce concept permet de penser nouvellement les frontières, voire d'en faire l'éloge (Régis Debray, Éloge des frontières) et d'explorer les possibilités d’une «politique de la frontière» (Michel Agier) comme garante du lien, de la relation et de l'échange. Cette «politique des frontières» peut infléchir et induire de nouvelles formes de l'exercice des relations de pouvoir dans diverses sphères spécifiques, mais en intersection les unes avec les autres.

Il s'agira d'approfondir en particulier le processus d'établissement de territoires frontaliers et de métissages dans les cas particuliers de la gouvernance politique ; des relations de genre au sein d'une société ; des pratiques scripturales et linguistiques.

Les manifestations qui entrent dans le cadre de ce programme sont les suivantes :

Cette journée portera sur les territoires de l’écriture en contextes multilingues, c’est-à-dire de coexistence de plusieurs langues, que les locuteurs soient monolingues ou plurilingues. Le mot « écriture » peut s’entendre comme trace écrite, représentation graphique d’une langue sur un support, mais aussi comme trace d’une créativité, qui, entre langue et style, participe de l’élaboration et de la représentation d’une identité individuelle ou collective. Ce sont les enjeux esthétiques, idéologiques, sociologiques, politiques de l’écriture dans les contextes multilingues qu’il s’agit d’interroger.
Si la question de la relation aux normes et aux codes, aux institutions et aux pouvoirs culturels et politiques se trouve de fait inscrite dans ce programme, sa pertinence réside plus précisément dans la double observation des frontières et/ou des métissages des pratiques linguistiques et scripturales, et de leur processus d’émergence et de légitimation. Partant de cette problématique, la journée d’études « Multiculturalité et plurilinguisme » a pour objectif de s’intéresser aux questions de frontière(s) et de métissage(s) culturels et linguistiques dans des contextes historiques, géographiques, politiques divers. Il s’agit par ailleurs d’ élargir l’horizon de sens des discours sur la compréhension plurielle des pratiques langagières d’acteurs en situation d’interaction et mus par des cultures dynamiques.